GOLDMEN - Tribute 100% Goldman

Samedi 14 novembre 2020
20h30
ZENITH - Caen
Public :

Cat.1 : 39€ / Cat.2 : 35€

CE :

Cat.1 : 36€

Placement assis numéroté

E-ticket disponible

Contact P.M.R. : 02.31.73.27.02

INFOS

INFO REPORT
Communiqué de la Production : "Conformément aux décisions prises par le gouvernement le 29/02/2020 et le 09/03/2020 par rapport la propagation du virus SARS-COV-2 sur le territoire français et les risques de contraction de la maladie COVID-19 engendrés, nous vous informons que les rassemblements collectifs de plus de 1 000 personnes n’étant pas indispensables à la continuité de la vie de la Nation, sont interdits.
Ceci implique que la représentation prévue au Zénith de Caen de Goldmen le 04 avril 2020, n'aura pas lieu à la date prévue. La date de report est officiellement fixée au samedi 14 novembre 2020 – 20h30.
Les billets du 04/04 restent valables pour la date de report sans action de la part des spectateurs. Si la date de report ne convient pas, les acheteurs sont invités à se rapprocher de leur point de vente pour toute demande de remboursement, et ce avant le mardi 14 avril 2020.


GOLDMEN c'est l'histoire de 6 gars qui aiment la musique de Jean-Jacques GOLDMAN...
Alain Stevez, chant lead guitare et clavier, s’impatientant du retour du géant de la variété française a décidé de prendre les devants. Il crée ce qu’on appelle « un tribute » en hommage à son idole. Les musiciens avec lesquels il travaille souvent, Bruno Szeremeta le clavier, Pierre-Henri Dromard le bassiste, David Mahieux le guitariste, John Brenner le saxophoniste et Jérémy Stevez le batteur le suivent sans hésiter tellement la musique de JJ est bonne !! Depuis, le groupe baptisé « GOLDMEN » écume les scènes en défendant fièrement les titres qui ont marqué les années 80, 90 et 2000 que le public connaît par cœur.
Un concert 100% live et 100 % tubes où chacun peut fredonner ses refrains préférés depuis « Envole-moi » en passant par « Encore un matin » ou autre « Il suffira d’un signe ». Venez-vous fondre dans l’univers de Jean-Jacques
GOLDMAN.